Auto-école Confort Conduite

Repasser son permis de conduire après une annulation

Il convient de distinguer deux types d’annulation du permis de conduire :

  • L’invalidation du permis de conduire : c’est une annulation de permis administrative qui consiste à retirer le permis par manque de points.

  • L’annulation judiciaire du permis de conduire : elle est prononcée par le juge au tribunal suite à une infraction grave, comme un excès de vitesse de 40 km/h ou plus, une récidive d’alcoolémie, un homicide involontaire ou la consommation de stupéfiants, et le délai pour repasser le permis est plus long. Cette annulation est une décision de justice faisant souvent suite à une suspension du permis. 

Quelles sont les démarches à effectuer ?

Pour déterminer s’il est APTE à conduire, le conducteur doit passer :
– Un examen médical
ET
– Un examen psychotechnique

L’examen médical :

L’examen médical s’effectue :

  • soit auprès de la commission médicale primaire des permis de conduire de la préfecture des Pyrénées Orientales, pour les conducteurs ayant fait l’objet de sanctions dont l’une au moins est imputable à une infraction pour conduite sous l’influence de l’alcool ou après usage de substances ou plantes classées comme stupéfiants
  • soit auprès d’un médecin agréé consultant, pour tous les conducteurs qui ont fait l’objet d’une annulation du permis sans lien avec la consommation d’alcool ou de stupéfiant (excès de vitesse …).

L’examen psychotechnique :

L’examen psychotechnique, obligatoire dans le cas d’une annulation, doit être effectué dans un  centre psychotechnique agréé par le préfet, 1 mois avant l’examen médical.

Après avoir passer ces deux examens, vous pourrez inscrire à l’auto-école pour repasser les épreuves du permis de conduire dans les mêmes conditions qu’un permis traditionnel B sans obligation quant aux heures de conduite à effectuer.